« Placer sa voix » est un terme de pédagogie vocale. Chaque comportement vocal va entraîner un certain nombre de sensations par rapport auxquelles on se repère. La place de la voie correspond au lieu de la sensation où sont ressenties les vibrations lors de la production vocale, variables selon la technique : dents, sternum, thorax, pommettes, front, sinus, nez, sommet de la tête, du crâne, la nuque… C’est un guide non acoustique qui utilise surtout les sensations pour conduire le geste moteur.

Par abus de langage, on parle souvent de la « place de la voix » pour décrire la façon dont on doit procéder pour retrouver cette sensation, entraînant donc les confusions sémantiques : « place ta voix dans le masque », « fais sonner au sommet du crâne ! ».  Il faut bien avoir conscience de l’opposition entre lieu de production et sensations : résonateur et résonance ; le résonateur est une cavité au sens acoustique du terme qui agit sur le son, alors que la résonance est un guide pour qui parle ou chante et que l’air n’y passe pas forcément.