Pour pouvoir choisir « son » prof de chant, il faut tout d’abord faire un essai.

C’est pourquoi nous faisons un bilan avant de débuter un « chemin » avec une personne.

Pour l’un comme l’autre, il est important d’avoir envie.

Car c’est de ce désir commun que la dynamique du cours s’enclenche.

Ce n’est pas l’élève qui grandit seul, le professeur grandit aussi au contact des élèves et se doit d’apporter des solutions à tout se qui se trouve dans son domaine de compétences.

Voici quelques points qui avec votre ressenti et votre bon sens vous aideront à trouver le prof de chant qu’il vous faut :

  • Le prof doit accepter de vous faire travailler dans le style de musique que vous avez choisi. Il n’a pas à vous imposer, par exemple, de débuter son enseignement par une démarche classique pour arriver « un jour » à votre musique.
  • Le prof de chant doit vous apprendre à chanter dans le registre qui vous est utile en priorité. C’est un principe de base car son premier devoir est de vous apprendre à ne pas vous abimer la voix ainsi que comment vous y prendre pour en tirer le maximum avec un minimum d’effort.
  • Le prof doit avoir les connaissances suffisantes pour répondre à toutes les questions d’ordre technique. Cela implique d’une part des notions d’anatomie et de physiologies poussées, ancrées d’autre part dans un schéma corporel sans faille. Si le prof n’a pas une localisation précise de ses propres sensations et ne sait quels éléments anatomiques ni à quel processus physiologiques elles sont dues, comment pourra t-il porter secours à son élève !
  • Le prof de chant doit avoir pratiqué son art à un moment de sa vie. Il ne s’agit pas d’avoir besoin d’une star du chant, car ce n’est pas la garantie d’un bon enseignement. Il faut simplement que cette personne ne soit pas frustrée de n’avoir pu chanter ce qu’elle aime ni de n’avoir jamais eu l’occasion de se produire sur scène. Pour qu’il puisse vous faire comprendre ce qu’il veut obtenir de vous par des images ou explications il faut qu’il en ait pour le moins un ressenti proprioceptif. L’important n’est donc pas de bien chanter au travers de son prisme à lui, mais bien de vous faire chanter. Pour cela, il lui faut avoir eu dans sa vie l’expérience et la sensation d’un bon chant. Le corps garde la mémoire de cette forme de sensualité, surtout lorsqu’elle a été bien vécue.
  • Enregistrez vos cours quoiqu’il arrive. Il n’y a pas meilleur juge que vous-même par rapport à ce que vous attendez de vos cours.
  • N’acceptez pas que le prof vous retourne son incompétence à résoudre les problèmes. Bien entendu, vous devez fournir un minimum de travail, mais quelle que soit l’origine de ceux-ci, comportementale, acoustique, psychologique, c’est à votre prof de vous aider ou si cela dépasse ses compétences (pour des soins médicaux par exemple) de vous orienter vers un spécialiste.